J'ai tenté d'extraire l’ADN d’une banane

Matériel:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’expérience:

 

o    Broyer le fruit : placer la ½ banane dans le sac de congélation et ajouter 3 cuillères à soupe d’eau.  Refermez le sac, et écrasez la banane dans le sac avec vos doigts, jusqu’à obtenir une « soupe de banane ».

 

o    Dans un verre transparent, versez 1 cuillère à soupe de shampoing, puis ajoutez 2 pincées de sel et 4 cuillères à soupe d’eau. Mélanger le tout délicatement (avec une spatule en bois par exemple).

 

o    Une fois bien mélangé, ajoutez 2 cuillères à soupe de votre « soupe de banane »

 

o    Mélangez le tout, sans faire trop de bulles

 

o    Sur le 2e verre, placez 2 filtres à café superposés ; placez le mélange dans le filtre et pressez bien sur le filtre pour extraire le jus.

 

o    Faire précipiter l'ADN : versez environ 2 cm de hauteur du jus obtenu dans un tube à essai (ou coupe de champagne). Ajoutez 4 cm d'alcool (le double de volume, donc) pour faire précipiter l'ADN, puis tournez lentement le tube pour rassembler les fils d'ADN blanchâtres.

Que voit-on? 

On observe un tortillon blanc nacré ! Celui-ci est constitué d'ADN et d'autres éléments, qui flottent dans le liquide.

 

Explications:

 

L’expérience que vous venez de réaliser a permis de casser les membranes de toutes les cellules de la banane et de libérer l’ADN (pour en savoir plus sur l’ADN, cliquez ici).En effet, vos doigts ont cassé mécaniquement les cellules. Puis le sel et le shampooing ont cassé les membranes chimiquement ! Ils ont cassé les membranes externes des cellules, mais aussi les membranes des noyaux où sont enfermés les brins d'ADN (pour en savoir plus sur les cellules, cliquez ici).

Le filtre a permis d’éliminer les gros éléments comme les membranes des cellules pour ne conserver qu’un liquide contenant entre autres de l’ADN.

L'alcool a ensuite permis de faire précipiter l’ADN, car celui-ci ne se lie pas de la même manière avec l'alcool qu'avec l'eau. L'ADN va donc flotter à la surface de notre solution (ou surnage parfois), car il est moins dense que l'alcool !

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Uber eat (mardi, 07 avril 2020 11:17)

    Miam

  • #2

    Francois (mardi, 07 avril 2020 11:18)

    Lol uber eat vient sur des site scientifiques


    Sa sens pas bon


    ....