Savez-vous a quoi sert le système immunitaire?

A quoi sert le système immunitaire ?

 

1. Les mécanismes de défense non-spécifique


Notre corps est en constant contact avec des micro-organismes présents dans notre environnement : virus, bactéries, champignons…

Par une plaie, ils peuvent traverser les barrières naturelles de notre corps et contaminer l’organisme. 


Mais quelles sont ces barrières naturelles ?


  •  La peau, enveloppe qui recouvre la totalité de notre corps (pour en savoir plus cliquez ici)
  • Les muqueuses, par exemple les voies respiratoires produisent un fluide épais, le mucus, qui piège les micro-organismes et les empêche de pénétrer dans les poumons.
  • Les poils et les cils, ont également pour rôle de limiter l’entrée des micro-organismes.
  • Les bactéries! Et oui notre peau est recouverte d’un tapis de bactérie avec lequel notre corps cohabite. En recouvrant notre peau, les bactéries empêchent par compétition les mauvaises bactéries de rentrer. On parle de flore cutanée



Malgré les barrières physiques certains organismes étrangers parviennent à pénétrer dans notre corps. Si par exemple, une bactérie parvient à pénétrer dans l’organisme, elle va être immédiatement repérée par notre système immunitaire. C’est un « antigène », c’est-à-dire un élément « qui n’appartient pas au soi ». Notre organisme va tout de suite mettre en place une série de réactions dites immunitaires pour lutter contre cet antigène et le détruire. 

La première réaction est rapide et fait intervenir différents organes et cellules.


Quelles cellules ?

  • Les globules blancs aussi appelés leucocytes qui vont tuer les éléments étrangers.
  • Les cellules phagocytaires, qui vont les manger.

Quels organes ?

  • La moelle rouge des os, c’est ici que sont produits les leucocytes.
  • Les ganglions lymphatiques, c’est ici que sont produites les cellules immunitaires. Lorsque vous avez un rhume vos ganglions au niveau du cou sont gonflés, et douloureux. C’est le signe d’une activation de votre système immunitaire.


2. Les mécanismes de défense spécifique


Si la première réaction (rapide et spécifique) ne suffit pas et que notre bactérie et toujours vivante, le système immunitaire va mettre en place une nouvelle réaction plus lente et plus spécifique.

Cette réaction fait intervenir des cellules immunitaires appelées lymphocytes.


Il existe différents types de lymphocytes :


Les lymphocytes B, libèrent de petites molécules appelés anticorps qui vont se fixer spécifiquement sur les antigènes et les neutraliser. 



Les lymphocytes T, capables de repérer les cellules infectées par des virus et de les détruire.

Ces lymphocytes vont aussi avoir pour fonction de garder en mémoire l’attaque de la bactérie. Ainsi si dans quelques semaines cette bactérie tente à nouveau de s’introduire dans votre organisme, le Système immunitaire réagira très vite. Il la tuera avant même qu’elle n’est le temps de dire ouf. 

3. La vaccination 


Ce principe de mémoire de l’antigène  est la base de la vaccination. « Combattre le mal par le mal ».

Lorsque l’on se fait vacciner, on introduit dans l’organisme une très petite dose de bactéries (ou de virus). Cela va provoquer une réaction immunitaire et la fabrication de ces fameux lymphocytes B.  On les appels les LB mémoires. Le vaccin permet  à notre corps d’apprendre à combattre une bactérie (ou un virus) spécifique.

 

4. L’immunodéficience


Le système immunitaire est une fantastique machine de guerre bien rodé, qui nous permet de vivre dans un environnement hostile.

 Cependant certaines personnes souffrent de maladie du système immunitaire appelée immunodéficience. Leur système immunitaire est moins performant et ces personnes sont donc plus souvent malades. 


Si l’on né avec cette maladie, on parle d’immunodéficience innée. En revanche, on parle d’immunodéficience acquise lorsque l’on contracte cette maladie au cours de notre vie. L’exemple le plus connue est le virus de l’immunodéficience humaine ou VIH. Ce virus va infecter les lymphocytes T et affaiblir le système immunitaire. 

Quizz :


1. Où sont produits les globules blancs ?

2. Que font les cellules phagocytaires ?

3. A quoi servent les lymphocytes B mémoires ?

4. Comment appelle-t-on un élément qui n’appartient pas au soi ?



Réponses:

1. La moelle rouge des os 2. Elles phagocytent les micro-organismes du non-soi 3. Servent de mémoire contre les micro-organismes ayant déjà infecté notre organisme 4. Un pathogène

Écrire commentaire

Commentaires : 0