8 bonnes raisons de s'inquiéter des perturbateurs endocriniens

 

Pour l’OMS "un perturbateur endocrinien potentiel est une substance ou un mélange exogène, possédant des propriétés susceptibles d’induire une perturbation endocrinienne dans un organisme intact, chez ses descendants ou au sein de (sous)- populations. »

Simplifions :  il s’agit de substances chimiques d’origine naturelle ou artificielle qui peuvent interférer avec le fonctionnement des glandes endocrines, organes responsables de la sécrétion de nos hormones. Parmi les substances suspectées d’être des perturbateurs endocriniens on trouve le bisphénol A, les phtalates, les composés bromés, et bien d’autres encore ! 

 

Mais comment les perturbateurs endocriniens agissent-ils ?

  • En imitant l'action d'hormones naturelles telles que les œstrogènes ou la testostérone
  • En bloquant les récepteurs des cellules recevant les hormones (récepteurs des hormones), empêchant ainsi l'action des hormones
  • En agissant sur la synthèse, le transport, le métabolisme et l'excrétion des hormones, modifiant ainsi les concentrations d'hormones naturelles.

Ok mais concrètement ça fait quoi?

 

 

1. Ça altère les fonctions de reproduction masculines 

Tendance à la baisse de la qualité et de la quantité du sperme observée dans certains pays

   

2. Ça perturbe également la fonction reproductrice féminine 

Anomalies de la fonction ovarienne, de la fertilité, de l’implantation utérine après fécondation et de la gestation

 

3. Ça provoque des malformations du système reproducteur masculin 

Cryptorchidie (malposition des testicules), hypospadias (malposition de l’urètre)

 

4. Ça inverse le "sex-ratio"

 Naissance d'un plus grand nombre de filles que de garçons dans les populations exposées à certaines de ces substances

 

5. Ca provoque des troubles de la maturation sexuelle, comme la puberté précoce

6. Ca altère les fonctions thyroïdiennes

Ces altérations peuvent perturber la croissance et le développement.

 

7. Ça augmente la fréquence de certaines tumeurs 

Tumeurs des testicules, de la prostate et des seins

 

8. Et pour finir, ça augmente le risque de mortalité intra-utérine et de retard de croissance foetale pour les femmes enceintes

Mais concrètement on les trouve où?

 

Les produits d’hygiène : Le dentifrice,  Le shampoing,  le déodorant, crème hydratante

 

Près de 40 % des produits d'hygiène-beauté contiennent au moins un perturbateur endocrinien, selon une étude réalisée sur quinze mille produits de beauté-hygiène par Noteo Institut en partenariat avec le Réseau environnement santé (RES). Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

 

Les bouteilles d’eau et ustensiles de cuisine

 

Les boîtes de conserves et les cannettes

Tickets de caisse, reçu de carte bancaire...

 

Mais comment sait-on s'il y a du bisphénol A dans un produit?

 

Attention, là il faut s’accrocher ! Il faut allez voir du côté de la liste INCI! 

C'est la liste de tous les ingrédients contenus dans une formule cosmétique. Elle doit obligatoirement apparaître sur les emballages de nos produits de beauté selon la Directive européenne cosmétique.

 

Problème: vous ne la trouvez pas sur votre pot de crème anti-âge ? C’est normal, pour simplifier la vie des gens, les ingrédients de la liste INCI doivent légalement être listés en latin ou en anglais … Du coup ça donne ça :

1- 4-METHYLBENZYLIDENE CAMPHRE (filtres chimiques à UV)

2- BENZOPHENONE (filtres chimiques à UV)

3- BHA

4- BUTYLPHENYL METHYLPROPIONAL

5- CYCLOPENTASILOXANE

6- DIETHYL PHTHALATE

7- ETHYLHEXYL METHOXYCINNAMATE

8- NONYLPHENOL

9- OXYBENZONE (filtres chimiques à UV)

10- PARABENS (Methylparaben, Propylparaben, Buthylparaben, Ethylparaben, Isopropylparaben, Isobuthylparaben, Benzylparaben)

11- PHENOXYETHANOL

12- RESORCINOL

 

13- TRICLOSAN

 

 

Heureusement pour nous il existe des applications smartphone qui vont drôlement nous simplifier la tâche en se chargeant de les trouver pour nous ! Par exemple: 

 

  • EWG’s skin deep
  • Generations cobayes
  • #non merci

 

Pour en savoir plus, cliquez ici

Écrire commentaire

Commentaires: 0